Association Loi 1901 - Création en septembre 2012

Image description
Image description

4 groupes de travail pour développer la place du jardin en 2013

A l’occasion de la Conférence environnementale pour la transition écologique qui s’est tenue les 14 et 15 septembre 2012 à Paris, les propositions du Pacte pour le Jardin ont été présentées à l’ensemble des intervenants. Elles ont permis de prendre conscience que le jardin est au coeur des grands enjeux de société et ont conduit les acteurs du Pacte pour le Jardin à répartir leur action en 4 grands domaines d’intervention.

La Biodiversité

Le jardin est une oasis pour la biodiversité qu’il étend et préserve, ce qui permet à de nouveaux corridors écologiques urbains de voir le jour.

 

Le développement des jardins participe à la réduction de la surface des terres artificielles et modifie positivement nos paysages en faveur de la biodiversité végétale et animale.

L'éducation à l'environnement et au développement durable

Le jardin constitue un formidable outil pédagogique. Il sensibilise petits et grands aux notions de biodiversité, de responsabilité envers la nature et le vivant ainsi que de préservation de
l’environnement.

 

Jardiner contribue également à la transmission des savoirs des aînés vers les plus novices à travers entre autres l’installation de potagers pédagogiques qu’il faut généraliser.

La Santé

Un jardin permet aux personnes hospitalisées ou hébergées dans des lieux clos de retrouver une activité physique bénéfique pour leur santé.

 

Par ailleurs, les produits issus du jardin améliorent la diététique du quotidien, en permettant de consommer des aliments de saison frais, de qualité
et bon marché.

L'Energie et le Climat

Le jardin joue, dans les villes, un rôle essentiel dans la lutte contre le réchauffement climatique par un effet de « climatiseur naturel ».


Le jardin participe au retour de la production et de la consommation locales ce qui diminue l’empreinte carbone liée aux échanges commerciaux des produits frais.