Association Loi 1901 - Création en septembre 2012

Image description

La végétalisation de la ville prise en compte dans le projet de loi ALUR


Fin juin dernier, au moment de la présentation du projet de loi pour « l’accès au logement et un urbanisme rénové (ALUR) » Pacte pour le Jardin avait exprimé son inquiétude : la densification du bâti ne pouvait se faire au détriment de la nature en ville, des espaces verts et des jardins.


La loi ne prévoyait pas de dispositions permettant d’assurer que la ville dense de demain ne soit qu’une ville minérale: le béton aurait ainsi pu devenir un standard dans la ville.

Nous souhaitions alors que le débat parlementaire amende le projet de loi dans le sens d’un mieux vivre ensemble.

Au terme de la première lecture à l’Assemblée Nationale, le Pacte pour le Jardin salue le travail accompli, et notamment l’introduction (article 73) de règles particulières. Ces dernières permettent de fixer, dans les PLU, un coefficient écologique exprimant, particulièrement en milieu urbain dense, la proportion entre toutes les surfaces favorables à la nature et au végétal et la surface totale de chaque parcelle, ou de chaque quartier.

Christophe Juif, Président du Pacte pour le Jardin s'est exprimé sur ce sujet : « Nous nous félicitons de l’avancée effectuée pour que la ville dense et durable de demain soit une ville qui fasse toute sa place au végétal, en appelant à l’innovation et au dialogue entre acteurs. Nous appelions de nos vœux l’introduction dans le code de l’urbanisme du coefficient de biotope, c’est chose faite. Que les parlementaires de tous horizons qui ont permis cela, avec le soutien de la Ministre, trouvent ici l’expression de nos vifs remerciements. Le monde du jardin ne peut que s’en réjouir ».

Toutefois, pour Christophe Juif, « il importe de rester vigilant, la loi n’est pas encore définitivement adoptée, et tout au long du processus législatif bien des obstacles peuvent surgir. Nous appelons les sénateurs à consolider cette avancée, en ensuite tous les parlementaires, en seconde lecture, à la préserver. Ensuite il reviendra à l’administration de promouvoir le coefficient de biotope. Le Pacte pour le Jardin est prêt à y contribuer. »

Contact Presse : 

Christophe Juif - Président du Pacte pour le Jardin

Tél :

www.pacte-jardin.fr

CP Espaces végétalisés en ville
La préservation et le développement des espaces végétalisés en ville avance avec le projet de loi ALUR